15ème Zurich Film Festival du 26 septembre au 6 octobre 2019

Le ZFF 2019 présente quelque 171 films de 58 pays dont 12 sont des Premières mondiale, 5, des Premières européennes. Les œuvres signées par des réalisatrices sont plus nombreuses que jamais. En outre, les femmes sont à l’honneur grâce à la présence de Cate Blanchett, de Kristen Stewart et de Julie Delpy. Par ailleurs, les stars d’Hollywood Javier Bardem, Donald Sutherland, Roland Emmerich et Oliver Stone donneront une ZFF Masters.

Le Zurich Film Festival est l’unique festival au monde à dérouler un tapis vert. Et c’est justement celui-ci que fouleront, à partir du 26 septembre, de nombreux cinéastes apportant leurs œuvres sensibilisant le public à l’urgence climatique.

La vague verte au cinéma

La manifestation s’ouvrira sur la grosse production helvétique BRUNO MANSER – LA VOIX DE LA FORÊT TROPICALE, de Niklaus Hilber, avec Sven Schelker dans le rôle-titre du militant bâlois pour l’environnement. D’autres documentaires aussi sont des plaidoyers en faveur de la biodiversité, notamment SANCTUARY, que Javier Bardem, producteur et protagoniste, présentera personnellement, WATSON, sur le fondateur de Greenpeace Paul Watson, et SEA OF SHADOWS, abordant la chasse à la baleine, sans compter les deux films pour enfants STORM BOY et PHANTOM OWL FOREST, projetés dans le cadre de la série destinée aux familles.

Un cinéma contemporain rafraîchissant s’affronte pour l’Œil d’or dans les trois compétitions, le programme comptant au total 44 premières œuvres. La compétition Long métrage international regroupant 14 titres compte deux films iraniens – le thriller policier JUST 6.5, qui a rencontré un franc succès dans son pays, et SON-MOTHER, Première européenne et première œuvre de la réalisatrice Mahnaz Mohammadi.

Films de femmes plus nombreux que jamais

Dans presque toutes ses sections, le ZFF diffuse un nombre record de films de réalisatrices, soit 55 en tout, ce qui correspond à une augmentation de 39% par rapport à 2018. Par exemple RADIOACTIVE au sujet de Marie Curie, la première femme à remporter un Prix Nobel. La réalisatrice Marjane Satrapi viendra d’ailleurs le présenter personnellement. Ou encore MY ZOE, de et avec Julie Delpy, qui incarne une scientifique souhaitant cloner son enfant.» Le film est projeté en Première européenne, et Julie Delpy participera au symposium «Women of Impact», où elle évoquera ses expériences de femme dans l’industrie du cinéma. «Le fait que nous diffusions davantage de films féminins que les autres festivals est également dû à la part de collaboratrices du ZFF supérieure à 80%», explique la directrice Nadja Schildknecht.

D’ailleurs, deux femmes fortes reçoivent cette année un prix. La star d’Hollywood Kristen Stewart se voit décerner un Œil d’or pour sa carrière. Elle vient à Zurich avec son dernier film SEBERG, dans lequel elle incarne l’actrice Jean Seberg, devenue une icône après sa prestation dans À BOUT DE SOUFFLE de Godard. En outre, Kristen Stewart parlera de sa carrière dans le cadre d’un entretien A CONVERSATION WITH. «Kristen Stewart compte parmi les actrices les plus polyvalentes de sa génération.

Le Golden Icon Award, la plus haute distinction du Zurich Film Festival, sera quant à lui remis le 5 octobre à l’actrice doublement oscarisée Cate Blanchett. Après Glenn Close en 2017 et Judie Dench en 2018, ce prix revient pour la troisième fois consécutive à une femme. Blanchett vient à Zurich présenter son dernier film, WHERE’D YOU GO, BERNADETTE de Richard Linklater. Le ZFF diffuse une rétrospective de 12 œuvres en son honneur.

Une deuxième rétrospective est consacrée au maître allemand du blockbuster Roland Emmerich, lauréat cette année du «A Tribute to… Award» récompensant sa carrière. «Emmerich réalise un cinéma mainstream intelligent qui sonde l’air du temps, comme LE JOUR D’APRÈS, qui traitait du réchauffement climatique», poursuivent Nadja Schildknecht et Karl Spoerri. «C’est pourquoi nous rendons hommage à sa carrière juste après la sortie en salles de son dernier film MIDWAY

Candidats aux Oscars dans le programme Gala

Cette année aussi, les titres les plus attendus de la saison sont proposés dans la section Première Gala, dont certains se lanceront plus tard dans la course aux Oscars. Il s’agit, pour ne citer que ceux-là, de JOKER de Todd Philipps, THE LAUNDROMAT de Steven Soderbergh, LE MANS ’66 de James Mangold, MARRIAGE STORY de Noah Baumbach, PAVAROTTI de Ron Howard, THE FAREWELL de Lulu Wang et DEUTSCHSTUNDE de Christian Schwochow. «Le ZFF a assis sa position de festival majeur dans l’espace germanophone pour les films pertinents d’automne et d’hiver. Nous sommes surtout ravis que toujours plus d’auteurs-réalisateurs viennent nous trouver», déclare Karl Spoerri. Le réalisateur à succès Ladj Ly vient présenter personnellement son thriller de banlieue LES MISÉRABLES, encensé à Cannes; le réalisateur colombien Ciro Guerra, siégeant dans le jury de la compétition Long métrage international, vient accompagné de son acteur-titre oscarisé Mark Rylance pour WAITING FOR THE BARBARIANS, et le réalisateur Bart Freundlich présente son drame AFTER THE WEDDING, en compagnie de son épouse Julianne Moore, dans le rôle principal.

Cette année, le programme met l’accent sur des films qui nous parlent des lanceurs d’alerte découvrant des vérités dérangeantes, comme THE REPORT ou OFFICIAL SECRETS. Organisée pour la deuxième fois, la section Hashtag, qui a rencontré l’an passé un franc succès avec un taux de fréquentation supérieur à 70%, propose huit films sur le thème «Speaking the Truth» qui, pour la plupart, abordent l’importance du journalisme pour la démocratie, notamment BELLINGCAT ou PANAMA PAPERS. «Médias sociaux et smartphones ont favorisé la propagation toujours plus rapide de fake news. Nous diffusons des films qui abordent ces développements d’un point de vue critique et prennent parti pour la profession du journalisme», expliquent Nadja Schildknecht et Karl Spoerri.

Quant aux ZFF Masters, elles sont devenues une marque de fabrique du festival, sachant qu’elles sont cette année plus nombreuses que jamais. Elles seront données par Oliver Stone, lauréat de trois Oscars et président du jury de la compétition Long métrage international, l’acteur légendaire Donald Sutherland, mais aussi Javier Bardem et Julie Delpy.

Les films d’Amérique du sud à l’honneur

La section «Nouveaux Horizons» présente 14 titres de Colombie. Mais les productions d’Amérique centrale et du sud sont bien représentées dans toutes les sections. Les compétitions Long métrage international et Documentaire international regroupent 26 films du continent. Les sections «Border Lines» et «ZFF pour Enfants» complètent le programme. Cette dernière a été étoffée et propose désormais dix titres, dont A SHAUN THE SHEEP MOVIE: FARMAGEDDON, signé par le légendaire studio d’animation britannique Aardman Animations et présenté personnellement par le réalisateur, ainsi que CHECKERED NINJA, qui a attiré dans les salles près d’un million de spectateurs dans un pays qui recense 5 millions d’habitants. Il compte ainsi parmi les plus grands succès de tous les temps au Danemark. Les séries aussi ont une place importante au ZFF. La section «Series» du ZFF projette sur grand écran une sélection de dix productions qui ont particulièrement fait parler d’elles. Il s’agit entre autres de GÖSTA, du réalisateur suédois culte Lukas Moodysson, et de PREIS DER FREIHEIT, qui célèbre sa Première mondiale au ZFF.

Flotte de véhicules électriques pour la première fois grâce à Mercedes-Benz

Le budget du ZFF s’élève à 7,8 millions de francs, avec un taux d’autofinancement de 90%, le pourcentage le plus élevé de tous les festivals du film en Suisse. «Nous sommes heureux d’avoir trouvé, en Mercedes-Benz, un nouveau partenaire principal qui met à notre disposition toute une flotte de véhicules 100% électriques, en harmonie avec la vague verte qui submerge le programme 2019», explique Nadja Schildknecht. «La grande confiance que nous témoigne l’économie privée prouve que notre stratégie de durabilité fonctionne.» Par ailleurs, le ZFF a gagné un autre partenaire d’importance avec SwissID.

@zurichfilmfest on Twitter

@zurichfilmfestival on Facebook

@zurichfilmfestival on Instagram

Zurich Film Festival AG
Bederstrasse 51
8002 Zürich
Schweiz

+41442866000
info@zff.com
www.zff.com

Print Friendly, PDF & Email