A nouveau 100% de remplissage pour l’édition 2019 : Beatrice Stirnimann et l’équipe de la Bâloise Session peuvent se réjouir

Marc Storace Krokus Bâloise Session 22019 Photo VB
Marc Storace Krokus Bâloise Session 22019 ©VB

Hier soir étaient interprétés les derniers concerts de l‘édition 2019 de la Bâloise Session; lumière sur Krokus et Madrugada. Durant quasiment trois semaines, la star de la pop allemande Herbert Grönemeyer, le chanteur de blues et de soul à la voix puissante Rag’n’Bone Man, le groupe live suisse Hecht, l’ange de la pop Dido et le groupe culte britannique Snow Patrol ont offert des moments musicaux magiques. La 34ème édition du festival de musique bâlois a attiré 15’500 visiteurs et a ainsi atteint, une fois de plus, un taux de fréquentation de 100%.

Les highlights des concerts de l’édition 2019 de la Baloise Session seront à nouveau diffusés sur ARTE Concerts début décembre . Au programme, on retrouve les performances de Herbert Grönemeyer, Dido, Raphael Saadiq, Snow Patrol et Rag’n’Bone Man. Les concerts seront également diffusés à la télévision dans le courant de l’année prochaine. De plus amples informations seront bientôt communiquées.

La prochaine édition de la Baloise Session se déroulera du 23 octobre au 12 novembre 2020.

Infos: Tél: +41 61 686 44 44, E-Mail: welcome@baloisesession.ch, Site internet: baloisesession.ch  ,@baloisesession #baloisesession #baloisesession2019

Krokus : quelque part entre ACDC et Led Zeppelin

D’ailleurs , il fut question à un moment que Marc Storace remplace Bon Scott le chanteur d’ACDC  décédé en 1980 mais le leader du groupe a choisi de rester avec Krokus . 45 ans de présence , certes sporadique, sur la scène rock pour les fondateurs du groupe toujours présents , Chris von Rohr et Marc Storace,  ça se remarque c’est sur , mais l’énergie est toujours là , il faut dire que les nombreux amplis Marshall aident à rendre la puissance furieuse du hard-rock ! Nous les nostalgiques des années 70 / 80 , n’avons  pas été déçus , tout y était comme à leur précédent passage à la Bâloise en 2014  : cheveux longs , bandanas tête de mort  , Peace & Love au cou de Marc Storace – mon voisin , oui , oui , il paraîtrait qu’il habite Oberwil , n’oublions pas que Krokus est suisse ! – Le groupe démarre sa tournée d’adieu , avant d’attaquer le Stadium Zürich en décembre comme en 1982 , les dinosaures nous saluent bien bas pour finir en apothéose sur une envolée de ballons et confettis.

Krokus revient de loin tant sa composition ressemble à un jeu de Mikado : ce soir-là à la Bâloise , la plupart des morceaux  joués sont écrits par Mandy Meyer, guitariste gruyère de Krokus depuis 1986 et Fernando von Arb arrivé dès 1975 au sein du groupe. C’est l’album Headhunter, qui a porté Krokus au sommet de sa gloire avec 1 million d’albums vendus. En 1985 sort l’album The Blitz disque d’or aux États-Unis assorti d’une tournée qui se termine au Texas devant 80000 spectateurs  avec Van Halen comme « special guest ». Au sein du groupe , c’est le jeu des chaises musicales et finalement coup de théâtre en 1987 : Chris von Rohr annonce son retour dans le groupe mais peu après l’album Heart Attack, Marc Storace et Fernando von Arb quittent le navire, le groupe est dissous.

Mark Kohler Fernando von Arb Krokus Bâloise Session 22019 Photo VB
Mark Kohler Fernando von Arb Krokus Bâloise Session 22019 ©VB

En 1990, c’est Fernando von Arb qui décide de faire revivre le groupe. Il quitte son rôle de guitariste pour assurer la basse. L’album Stampede sort dans l’indifférence et le groupe disparaît à nouveau, Fernando von Arb étant atteint d’un cancer dont il se remettra seulement en 1994. Plusieurs recompositions et dissolutions plus tard , le groupe revient sur le devant de la scène rock suisse en 2008 avec une tournée associée qui débute au stade de Berne. En décembre 2012, le guitariste Mandy Meyer joue de nouveau avec Krokus  qui publie son septième album studio, Dirty Dynamite début 2013. A partir de 2013 , c’est le batteur suisse Flavio Mezzodi qui remplace Dani Crivelli , décédé accidentellement la même année.

Krokus , les hardrockers de Solothurn , passent le flambeau à la jeune génération de rockeurs : adios Amigos !

Je vous conseille de lire l’article de Rosine Alleva sur Rock at Night / Interview avec Chris von Rohr

Marc Storace Vocals Mark Kohler Guitar Mandy Meyer Guitar Fernando von Arb Guitar Flavio Mezzodi Drums Christoph von Rohr Bass se produiront à la Hallenstadium de Zürich pour clore leur tournée d’adieu.

En première partie Madrugada , les norvégiens comme leur nom ne le suggère pas

Sivert Hoyem Madrugada Baloise Session 2019 Photo VB
Sivert Hoyem Madrugada Baloise Session 2019 ©VB

Les rockeurs mélancoliques Madrugada, en première partie de Krokus à la Bâloise reviennent aussi de loin puisqu’ils avaient annoncé leur dissolution il y a onze ans .  Heureusement , ils sont de retour toujours groupés autour de leur chanteur  Sivert Hoyem , dont la voix qui semble sortir des entrailles de la terre , a pénétré aussi sec dans les miennes sans prévenir , semant une certaine confusion tant l’auteur-compositeur venu du froid m’a donné l’impression d’habiter alternativement le corps de Michael Stipe, de Brad Roberts – Crash Test Dummies –  ou celui de Leonard Cohen . Madrugada a publié 5 albums studio et un album live, platine, le dernier Madrugada est sorti en 2008 . Ils célèbrent en cette tournée 2019 les 20 ans de leur premier album Industrial Silence hissé au sommet des charts norvégiens et a connu un succès  énorme dans toute l’Europe en 1999. Ils seront désormais seulement trois des débuts du groupe depuis que le guitariste du groupe originel , Robert Buras est décédé en 2007, créant un traumatisme durable parmi ses compagnons de musique. Madrugada en portugais signifie l’aube , quelque chose qui appelle une renaissance peut-être , un nouvel album en vue , serait formidable.

MADRUGADA

La Bâloise Session 2020 aura lieu entre le 23 octobre et le 12 novembre

Krokus Cloture Baloise Session 2019 Photo VB
Krokus Cloture Baloise Session 2019 ©VB
Partager cet article :