Soirée Easy Listening à la Bâloise Session avec Dido et Lighthouse Family

Dido le retour : thank you !

Dido Baloise Session 2019 Photo VB
Dido Baloise Session 2019©VB

Autant le dire , la dernière fois que j’ai écouté Dido remonte à son second album Life for rent sorti en 2003, autrement dit il y a à peu près trois siècles  ! J’étais donc plutôt curieuse de redécouvrir la chanteuse britannique version 2019 . Globalement , une bonne surprise en tout cas pour la musique , les textes à l’eau de rose tournant presque tous autour d’une variation du mot amour, fini ou non partagé ou en cours de rupture ou …  bon , la musique est bonne et on est là pour ça , on ne vend pas 40 millions d’albums juste par miracle. Dido fait partie des artistes à écouter en concert pour l’animation que l’on gagne sur des morceaux souvent mélancoliques.

Dido multi-instrumentiste précoce

Dido Florian Cloud de Bounevialle Armstrong est née à Londres en 1971, le jour de Noël . C’est le titre « Thank you » qui l’a véritablement propulsée après qu’Eminem ait décidé de sampler le hit dans la chanson « Stan » et de faire apparaître Dido dans son clip. Son premier album « No Angel » sort en 1999 et le titre « Here with me » devient le générique de la série Roswell.

Elle baigne dans le milieu de la culture, avec un père qui travaille en tant qu’agent littéraire pour une maison d’édition et une mère française qui consacre sa vie à l’écriture poétique. En compagnie de son frère Rollo, ils se passionnent déjà pour la musique.
C’est sa passion pour la flûte à bec qui lui permet d’entrer à seulement 6 ans à la très prestigieuse Guildhall School of Music de Londres. A 10 ans elle maîtrise également le piano et le violon et fait partie d’un ensemble de musique classique qui organise quelques tournées au Royaume-Uni. Adolescente, Dido hésite entre la musique classique, ses études et le groupe d’électro de son frère, Faithless .

Finalement ,après des études de droit, elle se remet au chant en accompagnant Faithless en tournée. Puis en 1997, elle rencontre le producteur Clive Davis, fondateur du label Arista Records, et lui montre ses compositions.

En 2003, la jeune chanteuse britannique continue sur sa lancée avec l’album « Life for rent ». « White flag » est le titre le plus diffusé sur les radios françaises en 2003 et l’album se vend à plus de 8 millions d’exemplaires. Dido reçoit une pluie de récompenses, dont le prix de meilleure artiste féminine internationale et meilleur album international aux NRJ Music Awards de 2004. En 2008 , elle sort son 3ème album « Safe Trip Home », porté par le single « Don’t believe in love ». Pour cet album, l’artiste a fait appel à Jon Brion pour la réalisation artistique, ainsi qu’à Brian Eno, artiste d’avant-garde qui a contribué au succès de groupes comme U2 , Coldplay ou Talking Heads .

En avril 2010, son titre « Everything To Lose » est utilisé dans la bande originale du film « Sex and the City 2 ». Dido collabore également à la bande originale du film de Danny Boyle « 127 heures », notamment sur le morceau « If I rise ». Le  4ème album «Girl Who Got Away», arrive dans les bacs le 4 mars 2013 dont le single principal est «No Freedom». En 2019 , on retrouve Brian Eno sur Still on my mind pour le 5ème album de Dido .

Lighthouse Family :  la Pop-soul que l’on continue d’aimer

Family Light Tunde Baiyewu Baloise Session 2019 Photo VB
Family Light Tunde Baiyewu Baloise Session 2019 ©VB

Lighthouse Family est un groupe de musique pop britannique actif de 1993 à 2003 qui a été considéré comme l’un des plus grands groupes britanniques des années 90 . Le groupe est originaire de Newcastle upon Tyne et se compose du chanteur Tunde Baiyewu et du pianiste Paul Tucker. Les membres se sont rencontrés à l’université et forment Lighthouse Family en 1993. Leur premier succès date de 1995 avec l’album Ocean Drive qui fut un grand succès au Royaume-Uni avec 1.8 million d’exemplaires vendus. Ils se font dès lors connaître également en Europe.

Lighthouse Family se sépare en 2003 et les deux membres poursuivent alors des projets en solo. Le groupe se reforme en 2019 et sort l‘album Blue Sky in Your Head.

Tunde Baiyewu et Paul Tucker ont formé Lighthouse Family après s’être rencontrés à l’Université de Newcastle au début des années 90. «Ocean Drive», leur premier album de 1995, connaît le succès notamment grâce au Hit  ‘Lifted’ qui est devenu un classique de la pop-soul incontournable . En 1997, «Postcards From Heaven», est  six fois disque de platine grâce aux trois singles du Top Ten – «Raincloud», «High» et «Lost in Space» .

Leur troisième album, Whatever Gets You Through the day  (2001) a signé la séparation du groupe dont l’amitié s’est étiolée avec les années et Tunde Baiyewu  était aux prises avec le chagrin de perdre sa mère, une situation compliquée par le fait que son beau-père, Olusegun Obasanjo, était à l’époque président du Nigéria. Le duo s’est essayé à une carrière solo,  Paul Tucker a formé The Orange Lights, tandis que Tunde avait sorti deux albums en solo, mais len 2010 , ils se retrouvent sur un nouveau projet,  faire un quatrième album. ‘Blue Sky In Your Head’ sort le 3 mai  chez Polydor et inclura ‘Essentials’, toutes les chansons classiques du groupe remasterisées pour la première fois afin de célébrer leurs 25 ans d’histoire. Le single est « My Salvation », un titre mélodique luxuriant aussi bon que ce à quoi on pourrait s’attendre de la part du groupe.

Le groupe a annoncé une tournée pour novembre de cette année, qui s’est en grande partie vendue, ce qui entraînera de nouvelles dates de tournée au début de 2020.

A ce jour Lighthouse a sorti 3 albums  plus un best of : Ocean Drive 1995 , Postcards From Heaven, 1997, Whatever Gets You Through the day, 2001

Partager cet article :