C’était écrit : soirée Rock N’Roll aux Stimmen avec Liam Gallagher

Liam Gallagher , l’ex co-leader d’Oasis , directement débarqué de l’Hôtel des Trois Rois à Bâle , sait indiscutablement  se prémunir contre les intempéries : K-Way noir en cas de pluie , lunettes de soleil en cas de …soleil , peu fréquent à cette heure du jour . A défaut de présenter ses musiciens , Gallagher le jeune nous informe par écrit : soirée Rock n’roll et , il faut le dire , la musique est bonne . On s’est régalé avec la même jubilation sur  les titres cultes d’Oasis, dignes représentants de la Britpop des années 90 – des hits inoubliables comme Whatever , Supersonic, Wonderwall ou encore le très mélodique Live forever chanté en 2017 avec Chris Martin , leader des Coldplay en hommage aux victimes des attentats de Manchester – que sur  les compositions personnelles de Liam extraites de son premier album solo , As you were .

Liam Gallagher Stimmen 2018 Photo VB
Liam Gallagher Stimmen 2018©VB

Liam Gallagher , qui trimbale depuis toujours – fondation d’Oasis en 1994 – sa posture de statue grecque défiant le monde assortie d’une moue à la fois blasée et furieuse caractéristique, assure question musique , pas sur qu’il soit vraiment nécessaire de reformer Oasis , sauf pour des raisons sentimentales bien sur.  Il faut dire que l’irlandais au caractère trempé , ou glacé c’est selon, n’a pas attendu de démarrer sa carrière solo puisqu’au temps d’Oasis , Songbird (paru en 2002 sur Heathen Chemistry) et I’m Outta Time (paru en 2008 sur Dig Out Your Soul) étaient déja de sa composition propre . Ceci dit , tenons-nous tout de même au courant des derniers tweets entre Liam et Noël.

On a frôlé l’apocalypse lorsqu’après le 3 ème morceau , un couac électrique a privé  transitoirement de son la star du soir , inopportunément  juste avant que Gallagher puisse entonner le premier des titres de son album solo Greedy Soul. Difficile de dire que l’interessé en a perdu le sourire , resté au stade de l’évocation  abstraite tout au long du concert . Heureusement pour tout le monde , l’interruption fut de courte durée. Liam Gallagher a pu ainsi gratifier son public des morceaux du dernier album, en particulier l’excellent Wall of glasses ou les mélodiques For What It’s Worth  ouI’ve All I Need .

Cher Liam Gallagher , après ton concert, 1h10  sans rappel et bien que tu aies fini par nous saluer d’un aimable Fucking soon again  ( nous aussi on t’aime Liam …) , indéniablement , nous attendons ton second album solo patiemment .

Partager cet article :