Les concerts de la Baloise Session 2019 du 12 au 31 octobre

La Baloise Session offre à nouveau du plaisir musical pur dans un cadre confidentiel. Les fans de musique peuvent y vivre un contact étroit avec des artistes comme Herbert Grönemeyer, Brad Paisley, Rag’n’Bone Man, Dido, Michael Kiwanuka, Krokus et d’autres encore. 19 voix de caractère résonneront au cours de ces dix soirées de concert dans l’atmosphère club intime avec leurs célèbres morceaux.

Les concerts de la Baloise Session

Les concerts de la Baloise Session ©Baloise Session

Les concerts 2019

Les prélocations ont démarré  le mercredi 28 août 2019 sur baloisesession.ch, dans tous les points de vente Ticketcorner ainsi que sur ticketcorner.ch, tél. 0900 800 800 (CHF 1.19/Min.).

12 octobre Opening Night I Herbert Grönemeyer / Jazz Morley CHF 200/180/150

13 octobre Opening Night II Herbert Grönemeyer /Alice Merton  CHF 200/180/150

15 octobre Country Music Brad Paisley / Ward Thomas  CHF 90/110/130

16 octobre The Magic of Songs Michael Patrick Kelly / Wincent Weiss  CHF 70/90/110

17 octobre Soul and Blues Train Rag’n’Bone Man / Raphael Saadiq  CHF 90/110/130

18 octobre Hop Schwiiz Hecht / 77 Bombay Street  CHF 60/80/100

25 octobre Welllcome Back Dido / Lighthouse Family  CHF 90/110/130

29 octobre Golden Voices Michael Kiwanuka / Brittany Howard  CHF 60/80/100

30 octobre Celtic Songwriters Snow Patrol / Tom Walker  CHF 80/100/120

31 octobre Rock on and off Krokus / Madrugada  CHF 80/100/120

Baloise Session 2019 – Where the Magic Happens

Du rock à la néo soul, en passant par les stars du dialecte et de la country avec des pointures telles que Herbert Grönemeyer, Brad Paisley, Rag’n’Bone Man, Dido, Michael Kiwanuka et Krokus: la Baloise Session offre du 12 au 31 octobre des moments magiques dans un cadre intime.

Les 12 et 13 octobre, la superstar Herbert Grönemeyer ouvrira le festival en assurant les deux «Opening Nights». «Männer brauchen Geborgenheit» . Les deux soirées de concert seront ouvertes par deux jeunes artistes: le 12 octobre par l’auteure et compositrice Jazz Morley qui mixe dans ses morceaux pop et éléments électro; la soirée suivante sera assurée par l’étoile montante germano-canadienne Alice Merton avec sa voix énergétique, sa pop-dance aux accents rock et son hit «No Roots».

C’est sous le slogan «This Is Country Music» que  l’Étasunien  Brad  Paisley joue  en Suisse pour la première fois le 15 octobre. Après ses performances dans le très renommé Grand Ole Opry, douze albums et d’innombrables titres dans les charts: c’est l’un des tout grands artistes de la scène country américaine qui s’affiche à Bâle. Pour l’accompagner, les «premières stars de la country britannique»: les sœurs jumelles Catherine et Lizzy Ward Thomas, dont les morceaux pop-rock apparaissent eux aussi régulièrement dans les charts country.

Lorsque des musiciens sensibles aux grandes émotions se rencontrent le 16  octobre,  cela donne «The Magic of Songs». D’un côté, Michael Patrick Kelly, esprit créatif de la Kelly Family. Lassé du tumulte du monde des stars, il a recherché  la  tranquillité  dans  un monastère. Et le musicien est devenu compositeur de talent. De l’autre, Wincent Weiss,  le jeune artiste de Bad Oldesloe démontre de manière impressionnante  comment  on  construit une carrière 2.0: en se lançant d’abord comme  candidat  à  «Deutschland  sucht  den Superstar», puis sur YouTube.

Le 17 octobre, le «Soul & Blues Train» s’arrête à la Baloise Session avec deux grandes voix. Un baryton envoûtant, aux beats lourds et au mix passionnant de soul, blues et hip- hop: le Britannique Rag’n’Bone Man atteint bientôt le mur du son des un milliard de vue sur youtube avec son tube «Human». En première partie, on découvrira l’artiste de R’n’B étasunien Raphael Saadiq, qui a déjà collaboré  avec  des stars  telles  que  Mick  Jagger, Joss Stone et Mary J. Blige en tant que producteur, musicien ou compositeur.

«Hopp Schwiiz» le 18 octobre présente deux groupes liés par un plaisir sans limites de la musique et une amitié de longue date. Hecht prouve que le rock en dialecte made in Switzerland fonctionne aussi avec un large public. 77 Bombay Street ont d’abord été repérés avec leur single «Up in the Sky» puis se sont ensuite établi avec leur folk rock indé positif comme une valeur sûre de la scène musicale suisse.

Pop anglaise en duopack à l’affiche  du  25 octobre.  Lighthouse  Family a conquis la planète avec leurs morceaux «Lifted» et «High». 16 ans après leur séparation, ils   reviennent avec un nouvel album et jouent un concert exclusif sur la terre ferme à la Baloise Session. «Welcome Back»: cela vaut aussi pour la deuxième star de cette soirée. «White Flag», «Here with me» et «Life for Rent» s’intitulent ses grands hits, son tout premier album, «No Angel» s’est vendu à 22 millions d’exemplaires. Après une pause créative de six ans, Dido présente en 2019 sa dernière œuvre, «Still on my Mind».

Le 29 octobre promet un voyage temporel musical. Lui vient de Londres, elle d’Athènes, au sud des États-Unis. Avec leurs voix charismatiques, ils trouvent tous deux un langage commun pour dire ce qui les touche. La soirée «Golden Voices» démarre avec Brittany Howard, chanteuse des légendaires «Alabama Shakes» depuis dix ans, qui sortira son album solo «Jaime» au mois de septembre. Puis l’étoile montante britannique Michael Kiwanuka prendra le relais avec son timbre chaud et ses textes personnels. Une musique fraîchement pressée pour l’édition 2019.

Le 30 octobre, «Celtic Songwriters» livre la bande-son du nord du Royaume-Uni. La soirée commence avec Tom Walker dont le single «Leave a Light On» a fait fureur en 2017. Le chanteur fait preuve d’un grand talent, à l’aise avec le plus doux comme le plus énergique. À sa suite, Snow Patrol prend le relais. Leur morceau monumental «Chasing Cars» est resté 166 semaines consécutives dans les charts britanniques. Ils sortent leur nouvel EP «Reworked», juste à temps pour la Baloise Session.

La soirée de clôture  «Rock On and Off»  du 31  octobre, s’annonce explosive.  Après 44 ans de compositions authentiques, de tournées sans fin, et depuis 2007 à nouveau en composition originale, le temps du «Rock off» a sonné pour Krokus – le groupe de rock suisse le plus reconnu tire sa révérence dans un cadre intime. Juste avant eux, Madrugada feront trembler l’Event Halle de la Foire de Bâle avec leur rock brut et leurs textes mélancoliques. Après une pause de dix ans, le temps est venu pour les Norvégiens: «Rock on»!

Tous les concerts se déroulent dans l’Event Halle de la Foire de Bâle et démarrent à 20h. Les  soirées de  concert seront enregistrées et rediffusées dans plus de  140 pays sur les cinq continents. Vous trouverez plus d’information sur le programme et sur les prélocations sur baloisesession.ch.

(Taxe de prélocation et TVA incluses, taxe de service de maximum 1.90 CHF). Tous les concerts se déroulent dans l’Event Halle de la Foire de Bâle.

A propos de HERBERT GRÖNEMEYER

2005 est une année décisive pour l’Allemagne: le cardinal Ratziger est élu premier pape allemand, Angela Merkel devient première chancelière allemande et Herbert Grönemeyer fait ses débuts à la Baloise Session. Pas en tant que chanteur, mais en tant que programmateur: il y présentait alors les nouveaux venus prometteurs de son label londonien «Grönland». 14 ans plus tard, Ratzinger a démissionné, Merkel vit le dernier automne de sa chancellerie – et Grönemeyer revient à Bâle, plus fort et plus actuel que jamais.

Contexte: en 2005, Grönemeyer avait promis aux organisateurs du festival de revenir en tant que chanteur. Un homme de parole. Cet artiste exceptionnel, remplissant normalement de grands stades en un rien de temps, présentera cette année  sa musique  et ses chansons en exclusivité, dans l’atmosphère de club intime de la Baloise Session. En tant qu’acteur, Herbert Grönemeyer maîtrise l’art de la dramaturgie, comme on l’a vu dans son interprétation impressionnante  du rôle du «Lieutenant Werner» dans l’épopée cinématographique «Das Boot».

BALOISE SESSION