Brecht Evens Cartoonmuseum Basel 2020©VB
Brecht Evens Cartoonmuseum Basel 2020©VB

Brecht Evens Night Animals au Cartoonmuseum de Bâle jusqu’au 31 janvier 2021

Brecht Evens conteur colorisateur de nuit 

Le Cartoonmuseum Basel présente pour la première fois en Suisse une exposition individuelle complète de cet artiste  d’exception comprenant des oeuvres originales en grand format pour certaines .En 2009 , son premier album  » Les Noceurs  » , le projette à 23 ans à peine sur la scène internationale. Evens raconte l’histoire de sa génération pour qui rien ne compte plus que d’avoir les amis qu’il faut  et de faire partie d’un groupe  . Le récit se concentre sur Robbie, leader et séducteur attrayant sûr de lui, brillant et sans retenue, dont le charme envoûte les femmes tout comme les hommes, sans qui toute fête semble morne et qui refuse avec succès de devenir adulte et de prendre ses responsabilités.

Dans les romans graphiques suivants«Les Amateurs»(2011), «Panthère» (2014) et «Les Rigoles»(2018) qui retrace les trajectoires de trois personnages, Evens perfectionne son style. Figure de proue de la nouvelle scène de la BD belge ,Brecht Evens est né en 1986 dans la ville néerlandophone de Hasselt en Belgique. Il se forme à la Luca School of Arts de Gand, puis il s’installe à Paris . Ses romans graphiques traduits en plusieurs langues lui ont valu de nombreux prix , notamment deux Fauves au Festival international de la BD d’Angoulême. M’enquérant de comprendre l’opportunité d’utiliser le terme de roman graphique plutôt que BD pour qualifier le travail de Brecht Evens , celui-ci me donne l’explication suivante : le terme a été inventé par les éditeurs pour qu’il convienne à une audience d’adultes , je l’ai découvert il y a deja 15 ans lorsque j’ai commencé mes études d’art ., c’était une façon de redonner ses lettres de noblesse à la BD.

Parodie de l’art ? Vraiment ? 

«Les Amateurs», ( 2011 ) le deuxième roman graphique de Brecht Evens paraît être une satire mordante du milieu des arts. Il n’est en réalité que prétexte . Brecht précise lui-même  qu‘il n’y a ici aucun esprit revanchard contre le monde de l’art contemporain . Son anti-héros Pieterjan , artiste sans grand succès , accepte l’invitation à une biennale pour laquelle il doit envisager une installation. Il s’avère que cette exposition tient plus de la kermesse de village(  Beerpoele) . Après une première réaction spontanée  entre déception et indifférence , Pieterjan trouve finalement chez cette bande d’amateurs  la gentillesse et le respect , notions qu’il avait oubliées , la ruralité a donc du bon car elle efface les filtres. Après une suite de péripéties dignes de paraître sur grand écran en qualité de comédie dramatique à sketchs , Pieterjan et ses nouveaux amis développent ensemble un projet artistique qui ne verra pas le jour mais peu importe , et tout réside dans ces derniers mots . Je cite volontairement Lao Tseu : le but n’est pas le but , c’est la voie . « Les Amateurs » est un voyage dans un univers realistico-onirique qui raconte tout ce qui dérive du mot ensemble pour se souvenir de ce que signifie alchimie humaine et réapprendre à décliner le verbe rêver à tous les temps . On croise Erik , modeste créateur de choses , Dirk , celui qui fait du Koons sans le savoir , Dennis englouti dans une spirale obsédante, représentant de l’art brut sans le savoir , Kristof Dÿsselbleom l’organisateur ,  brave type à l’âme simple et généreuse … et plein d’autres personnages à découvrir au fil de l’album. Pour ceux qui aiment briller dans les dîners mondains , n’hésitez pas à requalifier le très classique Kitsch sous le terme beaucoup plus classieux de pictographique ironique .

C’est beau une ville la nuit !

Comme je pensais à Richard Bohringer qui racontait ( en 1988 ) ses déambulations mélancoliques pèriode newyorkaise , je me demandais ce que Brecht Evens trouvait de si beau aux villes en mode nocturne . Et de me répondre  : la lumière ! Le jour , la lumière vient du soleil , on n’y est pour rien , la nuit , c’est notre lumière , celles que les gens crééent , c’est la magie . J’ajouterais l’ambivalence du sujet : le noir angoissant enveloppant est percé de carrés lumineux où l’on devine un quotidien familier et rassurant , par le petit trou de la lorgnette , quelque chose qui flirte avec la délectation de la chose interdite , un monde interlope intime auquel on accède par la grâce de l’artiste dont le jeu des transparences aquarellisées  apporte encore davantage au plaisir de l’immersion  . Quelle délicieuse indiscrétion que de sauter avec Brecht Evens dans un taxi pour mieux observer ce qui se passe derrière les murs de la grande ville , un fantasme bien classique mais Ô combien réjouissant ! Avec Les Noceurs , son premier succès ( en 2009 ) , la nuit était déja le terrain de jeu de Jona , Rodolphe et Victoire  en goguette à travers la vie nocturne parisienne , en attente du héros Robbie , un genre Godot en mode 2021 qui reussit l’exploit d’occuper la totalité de l’écran sans jamais apparaître . A propos d’écran , interrogeant Evens sur d’éventuelles influences côté cinéma , celui-ci répond par la négative tout en observant que , peut-être en y regardant de plus près , on pourrait bien débusquer un peu de David Lynch dans les coins

Bien qu’il fasse toujours nuit en 2018 dans  «Les Rigoles» , ( nom du café de Belleville où il a ses habitudes) les couleurs sont toujours aussi chatoyantes, l’entrée de la salle consacrée aux Rigoles au Cartoonmuseum est d’ailleurs aussi multicolore que l’installation de la suissesse Pipilotti Rist que j’avais vue à Zurich en 2017, un rideau de boules lumineuses du plus bel effet. Les couleurs , Evens connaît , il leur donne un nom  comme dans son dernier roman graphique où Jona sera bleu, Rodolphe rouge  et Victoire verte  avec comme personnage-clé , un narrateur chauffeur de taxi qui conduit les trois personnages à travers la nuit. Il a fallu à Brecht Evens quatre années pour pondre cette petite merveille , couronnée au festival d’Angoulême en 2019 : N’oubliez pas de regarder dans les coins , il s ‘y passe plein de choses . Il travaille depuis un an et demi sur un livre où il sera question d’aventure et de protagonistes complottistes sans obligatoirement de lien avec le Covid , petite répétition annonciatrice des futurs cataclysmes climatiques , d’après Brecht. On a hâte  de te lire à nouveau, espérons que nous n’attendrons pas 4 ans ! 

 Idulfania est conçu pour le Cartoonmuseum 

Idulfania est une collection de strips , une série de planches pour rire .Idulfania est un pays imaginaire où se rencontrent rois, chevaliers, personnes d’aujourd’hui, personnages de contes et créatures fabuleuses , à qui il n’arrive que des trucs en mode les Malheurs d’ALFRED, là où parfois le ridicule tue .  

Les strips «Idulfania» parus individuellement dans l’ hebdomadaire belge«Brussel Deze Week»de 2009 à 2011 paraissent pour la première fois dans un livre édité par les Edition Christoph Merian, 112pages, 56 images, en quatre couleurs, livre relié, 12 x 31 cm CHF 26. / EUR 24. ISBN 978-3-85616-937-4

Portraît de Paris dans le Travel Book de la Fondation Louis Vuitton. 

Il dessine en outre pour de grands magazines et journaux comme «Libération», «The New York Times», mais aussi pour la marque de mode Cotélac . Evens a également créé de grandes fresques murales à Anvers (2012) et Bruxelles (2018).

Cartoonmuseum Basel

Brecht Evens 

 

Médiation Visites le dimanche

 11.10., 15.11.2,9.11., 6.12., 20.12.2020 et 10.1.202, 14 heures
Visites le dimanche en français
1.11.2020 et 17.1.202,114 heures
Dimanche,25.10.2020 et 24.1.2021 14 heures

Open Atelier
«Zeichnen ohne Limit»

Dimanche, 20.9., 22.11., 13.12.2020 et 31.1.2021,14 16 heures

Dimanches BD Farbenlehre
Dimanche, 18.10.et 8.11.2020, 14 16 heures

Nuit des musées  22.1.2021, 18h à  2 heures

Highlight: Brecht Evens ist noch einmal im Cartoonmuseum Bâle

Cartoonmuseum Bâle 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements pour la semaine du 19 octobre 2020

Navigation des événements de la semaine

Loading Events
lun 19
Aucun événement aujourd'hui
mar 20
Aucun événement aujourd'hui
mer 21
Aucun événement aujourd'hui
jeu 22
Aucun événement aujourd'hui
ven 23
Aucun événement aujourd'hui
sam 24
Aucun événement aujourd'hui
dim 25
Aucun événement aujourd'hui