Zurich Film Festival 2020©VB

Des nouvelles du Zurich Film Festival 2020

ZFF 2020 : les points forts récapitulatifs .

La France, pays d’honneur 2020

 La 16ème édition du Zurich Film Festival fait la part belle au cinéma français dans la section «Nouveaux Horizons» centrée sur  la jeune génération de cinéastes . «La France, mère patrie de la cinéphilie, est le plus grand pays du cinéma occidental, aux côtés des États-Unis. Elle produit plus de 200 films par an … Actuellement, la grande nation fait face au renouvellement de son cinéma d’auteur, avec de jeunes réalisatrices et réalisateurs qui dressent, dans leurs films, le portrait d’une société multiculturelle», explique Christian Jungen, directeur artistique du ZFF. 

La sélection est dirigée par Georg Bütler, responsable du programme du ZFF. «Le cinéma d’auteur français,  a atteint un statut culte dans le monde entier avec la ‘Nouvelle Vague’… Le cinéma de la nouvelle génération séduit par son goût de l’expérimentation et son urgence narrative. Par ailleurs, les jeunes cinéastes de France ont depuis des années leur place au ZFF. Par exemple, Justine Triet, figure clé de la scène, participait déjà à la compétition du festival avec sa première œuvre, LA BATAILLE DE SOLFÉRINO (2013). En 2015, le ZFF a présenté, dans sa section «Window» intitulée «Nouvelle vague au féminin», des œuvres de réalisatrices françaises en devenir comme Céline Sciamma, Maïwenn ou Mia Hansen-Love. Enfin, le premier film du réalisateur Ladj Ly, LES MISÉRABLES,  encensé et nominé plus tard aux Oscars, figurait au programme du ZFF 2019. Ainsi, de nombreux représentants du cinéma français ont fait escale à Zurich, ces dernières années, pour présenter leurs films, notamment Rebecca Zlotowski, Claire Burger, Alice Winocour, Morgan Simon, Jean-Bernard Marlin, Guillaume Brac, Léonor Serraille, Benjamin Renner ou Jérémy Clapin. Cette année, de nombreux réalisateurs français viendront à nouveau présenter personnellement leur film à Zurich.

 «Nous sommes heureux de promouvoir ensemble la créativité, la culture et la découverte de la France en Suisse», ont souligné l’Ambassade de France en Suisse ainsi qu’Atout France, l’agence de développement touristique française, qui coopèrent avec le ZFF dans le cadre de la section «Nouveaux Horizons». Unifrance, agence de promotion du cinéma français, soutiendra également le ZFF, à l’instar des années précédentes.

Le festival du court-métrage de Winterthour (Internationale Kurzfilmtage Winterthur) contribuera une fois de plus, dans le cadre de son partenariat de longue date avec le ZFF, à la sélection d’un bloc de courts métrages pour la section «Nouveaux Horizons».

Juliette Binoche reçoit un un Golden Icon Award 

La France est le pays hôte du Festival du Film de Zurich pour sa 16ème édition et après une première venue en 2014, Juliette Binoche y sera honorée cette année d’un Golden Icon Award.L’actrice française et oscarisée Juliette Binoche est venue  présenter son dernier film «La bonne épouse».

Career Achievement Award pour le réalisateur suisse Rolf Lyssy

Il reçoit un Œil d’or récompensant sa carrière. La remise du prix se tient dans le cadre de la Première mondiale son dernier film, EDEN FÜR JEDEN projeté en première mondiale au ZFF 2020 ( en suisse-allemand ). La cérémonie de remise du prix et la première du film ont eu lieu en présence de Rolf Lyssy, des actrices Steffi Friis et Suly Röthlisberger, des acteurs Marc Sway, Pablo Aguilar et Andreas Matti et du producteur Marcel Wolfisberg. Le ZFF consacre une rétrospective au cinéaste zurichois avec cinq longs métrages et cinq documentaires. ‘Eden für jeden’ est en quelque sorte la version cinématographique du documentaire ‘Notre jardin d’Eden’ réalisé par Mano Khalil en 2010. Le film se passe dans des jardins familiaux à Zurich où se côtoient Italiens, Suisses et Kosovars, chrétiens et musulmans. Pour mémoire , Rolf Lyssy , 84 ans , est l’heureux réalisateur de ‘Les faiseurs de Suisses’/ Schweizermacher sorti en 1978 , record d’entrées pour un film suisse avec plus d’un million de spectateurs .

Parmi les précédents lauréats du ZFF ‘Career Achievement Award’ figurent les producteurs américains Jerry Weintraub, Michael Shamberg et Steve Golin, le réalisateur mexicain Alejandro Gonzales Inarritu ainsi que Marcel Hoen, qui a produit ‘Les faiseurs de Suisses.’

Zurich Film Festival 2020

Florian Zeller and Marine Delterme Film The father (©Thomas Niedermueller ZFF 2020
Florian Zeller and Marine Delterme Film The father ©Thomas Niedermueller ZFF 2020

Golden Eye Award pour Olivia Colman avec le film THE FATHER de Florian Zeller

Le 16ème Zurich Film Festival décerne le Golden Eye Award à l’actrice Olivia Colman, qui donne merveilleusement la réplique à Anthony Hopkins dans THE FATHER. L’actrice britannique oscarisée pour THE FAVOURITE en 2018 ,  joue, dans THE FATHER du réalisateur Florian Zeller, la fille d’un homme atteint de démence qui refuse son aide. Le Zurich Film Festival lui décerne un Œil d’or récompensant sa performance. Le drame de Florian Zeller, participera à la course aux Oscars. Les lauréats précédents du Golden Eye Award sont: Iris Berben, Kristen Stewart, Jake Gyllenhaal, John Malkovich, Helen Hunt.

Biographie d’Olivia Colman : Olivia Colman est née en 1974 à Norwich, à l’est de l’Angleterre, et a étudié à la célèbre Bristol Old Vic Theatre School. Elle fait ses débuts à la télévision vers 25 ans, dans le show à sketches BRUISER, puis dans de nombreuses sitcoms, comme PEEP SHOW (2003-2015), GREEN WING (2004-2006) ou REV (2010-2014). Dans la série BBC ACCUSED (2012), elle joue le rôle principal du premier épisode de la deuxième saison, avant de se faire connaître du grand public dans la série policière BROADCHURCH (2013). Elle est également à l’affiche de FLEABAG (2016-2019), la série acclamée de Pheobe Waller-Bridge. Olivia Colman fait ses premiers pas au cinéma dans le film indépendant TYRANNOSAUR, en 2011. Pour THE LOBSTER (2015), elle travaille pour la première fois sous la direction de Yorgos Lanthimos. Ensuite, le rôle principal dans le drame historique THE FAVOURITE (2018), également réalisé par Yorgos Lanthimos, lui vaut l’Oscar de la Meilleure actrice. Elle apparaît actuellement dans la série Netflix THE CROWN et dans le drame THE FATHER. Son prochain film: THE LOST DAUGHTER, premier travail de réalisation de Maggie Gyllenhaal.

Quelques films français dégustés avec gourmandise : 

Antoinette dans les Cevennes , réalisé par Caroline Vignal  : oui , l’épopée Stevenson à dos d’âne dans les Cevennes peut devenir un récit palpitant , joyeux et parfois triste , la vie quoi ! Laure Calamy est une personne sur le visage duquel s’écrivent et se lisent toute la gamme des sentiments humains . Quelle joie cette rencontre avec la sincérité . Embrassez qui vous voudrez , mais surtout Caroline Vignal , Laure Calamy , l’âne Patrick et même le bien puni fieffé …Benjamin Lavernhe . Ce film est parfait : qu’on se le dise ! 

Deux de Filippo Meneghetti : Nina /Barbara Sukowa et Madeleine /Martine Chevallier, s’aiment d’un amour profond et indestructible depuis des lustres en douce , leur vie de couple ponctuée par la traversée du palier puisqu’elles sont voisines . Barbara Sukova et Martine Chevalier jouent à la perfection le sel de la tendresse humaine. Un film touchant , sensible , émouvant , du vrai bon cinéma . 

Passion simple : une affaire de dépendance sexuelle plutôt classique portée par Laetitia Dosch et son roi pour de faux , le danseur pour de vrai , son amant russe Sergueï Polounine qui interprète avec application l’homme marié avec lequel Hélène sombre corps et âme dans les délices secrets des plaisirs charnels clandestins . Le film de Danielle Arbid , cinéaste franco-libanaise , est une adaptation de l’ouvrage éponyme autobiographique d’Annie Ernaux paru en 1992  que la réalisatrice qualifie de courageux car il n’apporte aucune gloire à la femme amoureuse . Il y a de jolis passages -courts,  hors scènes intimes qui occupent la presque totalité du film – à Florence ou à Moscou pour qu’on prenne l’air sans doute . Le film a été sélectionné pour le Festival de Cannes 2020, le Festival international du film de Toronto 2020 et le Festival international du film de Saint-Sébastien 2020 .

Danielle Arbid  a étudié la littérature comparée à la Sorbonne-Nouvelle Paris 3 et le journalisme au CFPJ .Elle réalise des films depuis 1997 et alterne fiction, essai et documentaire et multiplie les récompenses prestigieuses comme le Prix Albert Londres pour son premier documentaire, Seule avec la guerre en 2001 .Presque tous les films de Danielle Arbid ont été censurés ou interdits au Liban (son pays d’origine) et au Moyen-Orient. Elle a intenté un procès à l’État libanais en 2012 pour avoir censuré Beyrouth Hotel et pour abroger la loi sur la censure, procès qu’elle a perdu.

Zurich Film Festival 2020 ©VB
Zurich Film Festival 2020 ©VB
Partager cet article :

Le Détour Saint-Louis

logo Ecole Les Coquelicots Bâle

Logo MuseumsPassMusées

Logo-HT-Cre-Art-Basel

Museen Basel

Théâtre le Grrranit Scène Nationale Belfort Logo

Logo Comète Hésingue

Logo Ecole Française de Bâle

Fondation Fernet-Branca

Alliance Française de Bâle

© Bâle Région Mag 2020 / Mentions légales et Politique de confidentialité

✨ Site réalisé avec monweb.agency