Logo Festival Stimmen Lörrach 2020

Stimmen on Tour du 5 au 13 juillet 2020

Cette année, l’édition « STIMMEN on Tour » démarre avec deux groupes très différents. Tandis que le duo Ida Mae célèbre le blues grunge sec avec des sons rugueux, l’auteur-compositeur-interprète Billie Marten est bien  loin des chansons grand public toutes faites. Billie Marten est un talent musical extraordinaire. Elle a commencé à écrire des chansons à l’âge de 15 ans. Ses chansons ressemblent parfois à des extraits de journal intime.

Toutes les dates de concert de STIMMEN on Tour :

  • Dimanche 5 juillet, lieu TBA Ida Mae Billie Marten
  • Lundi 6 juillet, Schlossplatz Binningen (CH), 20 heures
  • Jeudi 9 juillet, Kulturhotel Guggenheim, Liestal (CH), 20 heures
  • Vendredi 10 juillet, Café Verkehrt, Murg-Oberhof (D), 20h
  • Samedi 11 juillet , Lörrach singt 10h

Chaque année, en été, d’innombrables voix et de nombreux chœurs transforment Lörrach en une ville chantante avec un programme varié. A côté de nombreux visages connus, de nouvelles formations apparaissent sans cesse à « Lörrach singt ! Des chœurs régionaux du Rhin supérieur au Markgräflerland, ainsi que des chœurs, des ensembles et des solistes de Suisse et de France se rendent à Lörrach. 

  • Dimanche 12 juillet, Werkraum Schöpflin, Lörrach-Brombach (D), 15 heures
  • Lundi 13 juillet, Fribourg, Babeuf, pub à Stühlinger (D), 20 heures

L’entrée est gratuite dans tous les lieux. Le nombre de places dans les salles est limité. Il n’y a donc aucune garantie d’admission.

 

 Festival Stimmen 14 juillet au 2 août 2020 

Ouverture le 14 juillet 2020  Lisa Simone Burghof Lörrach

Lisa Simone remplit de talent et de confiance en soi les pas surdimensionnés de sa mère, la légendaire jazz et soul icone Nina Simone. Dotée d’une grande voix, elle convainc à travers le monde par sa formidable présence sur les plus grandes scènes. Son troisième album « In Need of Love » est un album très personnel, plein de joie de vivre, avec des textes profonds, des images envoûtantes et les couleurs éclatantes de sa voix grandiose. « Un mélange mûr de soul, de son caribéen, de jazz. Mais surtout : une voix fantastique. »  (Focus)

Mercredi 15 juillet John Cale Burghof Lörrach

John Cale, l’un des musiciens les plus influents du 20ème siècle, se produira au STIMMMEN-Festival 2020 le 15 juillet 2020 au Burghof Lörrach. Avec Lou Reed et Nico, il a écrit l’histoire de la musique avec The Velvet Underground. Sur ses 16 albums solo, sortis depuis 1970, il transforme des morceaux de punk, de rock, de new wave, de classique et de psychédélique en hymnes sombres, accessibles malgré les idées sonores avant-gardistes et le nid dans l’oreille. La vente anticipée du concert avec John Cale débutera le mercredi 4 décembre 2019.

Jeudi 16 juillet Sarah Mc Coy Burghof Lörrach

L’auteure-compositrice-interprète américaine Sarah McCoy souffle un brouillard mythique. Sa voix tantôt sombre, tantôt volumineuse et rayonnante porte des chants intenses, qui vous font frissonner et vous touchent profondément. Ouverte et intimiste comme un journal intime, la puissance émotionnelle de ses chansons à la sonorité profonde entre blues, jazz, film noir pop et cabaret de l’enfer est aussi puissante qu’un journal. Une musique intense qui séduit par sa beauté.

Vendredi 17 juillet Bob Geldorf Dom Arlesheim

Bob Geldof est et reste le mystère le plus célèbre de la scène musicale internationale. Son nom est connu, sa musique omniprésente. L’une des rares légendes de la Nouvelle Vague à être encore active, il est aussi actuel et hanté aujourd’hui qu’en 1975, aussi personnel qu’il l’était dans sa musique : honnête, intacte, sans fioritures, drôle, aimant – simplement humain. C’est exactement ce qui fait de lui un artiste et un activiste qui réfléchit politiquement. Markus Mufler raconte que la star l’avait vertement repris lorsqu’il l’avait présenté au public lors de son dernier passage car il avait omis de citer Geldorf …and band ! 

Samedi 18 juillet Patti Smith Dom Arlesheim

Patti Smith est difficile à cerner. Elle jouait du punk avant que le terme n’existe, captive toujours le public avec son rock tube et son énergie scénique et semble être une « chaman sage et en colère à la fois  » (Tagesspiegel). Elle est une icône inclassable de la contre-culture et a longtemps été considérée comme une figure littéraire. D’une manière unique, elle fusionne , la poésie et la musique ; Patti smith a gardé son charisme et son intemporalité  .Patti Smith est accompagnée par un groupe de musiciens choisis : son fils Jackson Smith (guitare), Sebastian Rochford (batterie) et son compagnon de longue date Tony Shanahan (basse, clés). Note : Pour les deux concerts d’Arlesheim – Bob Geldof et Patti Smith – il y a un Arlesheim Combi Pass. Il coûte 95 euros et est disponible au Kartenhaus du Burghof Lörrach. OUVERTURE DE LA BILLETTERIE mercredi 11 décembre 2019.

Dimanche 19 juillet Frank London’s Ghetto Songs Burghof Lörrach 20 h

La musique juive a une longue tradition. Les chants qui sont à l’aise dans la synagogue côtoient des chants de danse animés et des chants de lamentation. Le musicien et trompettiste klezmer Frank London part à la recherche de traces dans ce programme, qui rend tangible les vagues émotionnelles de l’expérience juive. Tout commence à Venise, où le premier ghetto juif de l’histoire a été construit. Avec : Frank London (direction musicale, trompette) | Svetlana Kundish (voix, chant) | Karim Sulayman (voix) | Brandon Ross (voix, guitare) | Francesca Ter-Berg (voix, violoncelle) | Greg Cohen (contrebasse) | Ilya Shneyveys (piano, clavier, accordéon) | Zeno de Rossi (batterie)

Mardi 21 juillet  Thilo Dahlmann (Bariton) & Gerhard Reichenbach (Gitarre)
St. Ottilien Lörrach-Tüllingen 20h

Le cycle de chansons « Die schöne Müllerin » de Franz Schubert est au cœur du romantisme allemand. Dans les chansons, un jeune compagnon meunier se promène et vit toute l’ampleur émotionnelle d’une histoire d’amour malheureuse. Des moments de bonheur intérieur plein d’espoir alternent avec la tristesse et la jalousie d’un amour dépressif. Dans ce concert, le chanteur est accompagné d’une guitare. Les chansons apparaissent ainsi plus calmes, plus intimes, plus personnelles – et atteignent ainsi le cœur de la musique

Mercredi 22 juillet Deep Purple MarktplatzLörrach

Les infatigables porteurs du flambeau du Hardrock à STIMMMEN le 22 juillet 2020 pour un retour sur une carrière de plus de 50 ans . Markus Mufler confie son attachement particulier à ce groupe car ce fut le premier vinyl qu’il reçut en cadeau à…11 ans ! Deep Purple sont les derniers géants du rock encore vivants qui ont défini le hard rock avec Led Zeppelin et Black Sabbath dans les années 1970 et influencé d’innombrables groupes. Les billets seront disponibles au Kartenhaus du Burghof Lörrach, dans toutes les billetteries Reservix connues et en ligne sur www.stimmen.com

Jeudi 23 juillet Silbermond / Support Dislike Silence Marktplatz Lörrach

Silbermond est devenu un élément indispensable de la scène musicale allemande. Les chansons du quatuor autour de la chanteuse Stefanie Kloß sont devenues éternelles. Numéro 1 des succès, dont le plus célèbre succès export de Bautzen a beaucoup à offrir dans son répertoire, ainsi que de nouveaux matériaux que Silbermond apportera sur la place du marché Lörrach le 23 juillet 2020 pour leur performance au STIMMMEN-Festival 2020. La prévente débute le vendredi 6 décembre 2019.

Vendredi 24 juillet Passenger / Support John Blek Marktplatz Lörrach

La musique de Passager oscille entre les extrêmes. Elle peut être aussi directe et désinvolte que Mike Rosenberg l’est en tant que musicien de rue. Mais elle peut aussi se livrer à des accrochages écrasants aux proportions épiques, comme dans le tube radiophonique « Let Her Go ». D’un côté, il y a Passenger, qui a déjà fait applaudir les masses avec Ed Sheeran dans le passé, et de l’autre, l’auteur-compositeur-interprète introverti. Mais Passenger ne se laisse pas déchirer entre ces extrêmes, il écrit une musique qui veut sortir de lui, qu’elle soit imposante pour un public nombreux ou intime pour une poignée de rêveurs.

Les chansons de l’Irlandais John Blek, dans lesquelles il paraphrase les divers paysages du monde de l’âme humaine avec des métaphores de la nature, forment maintenant un cycle de quatre albums – s’adaptant aux quatre éléments : le feu, l’eau, l’air et la terre. Cela fait de l’auteur-compositeur-interprète un maître au long cours du folk qui n’exhale rien d’autre que la « pure beauté musicale » (Deutschlandfunk)

Samedi 25 juillet Wanda Marktplatz Lörrach 20h

Passenger et Wanda sur la Marktplatz de Lörrach sont confirmés. L’auteur-compositeur-interprète Passenger, qui a remporté un succès mondial avec « Let Her Go », se produira le vendredi 24 juillet 2020, suivi de Wanda, la combo autrichienne qui chante façon rock contre la peur et le pessimisme . Wanda a révolutionné à elle seule le Rock’n’Roll germanophone ces dernières années. Après la montée en flèche depuis le premier « Amore », « Ciao » annonce une nouvelle phase dans la carrière de Wanda avec des chansons plus réfléchies. Le groupe cosmopolite avec Wiener Schmäh célèbre en direct, plein de passion et de cœur et âme, leur musique, qui parle de fêtes sauvages, de fracas, de sueur et de bonheur du moment, d’extase et d’amour. Et beaucoup de douleur.

En guise d’encouragement , Wanda remporte le concours du groupe de l’année 2020 et qui permettra à un groupe de se produire en première partie sur la grande scène de la Marktplatz de Lörrach .Le concours s’adresse aux groupes musicaux et aux chanteurs de la ville et du district de Lörrach avec une limite de 5 musiciens. La Sparkasse Lörrach-Rheinfelden fait don de 500 € . Ce concours est organisé pour la deuxième fois. Nous saurons le 21 mai qui jouera aux côtés de Wanda en première partie.

Dimanche 26 juillet Alligatoah // GReeeN (Support) Marktplatz Lörrach 20 h

Alligatoah oppose à la vente du hip-hop en tant que produit commercial de masse un art du langage finement travaillé. Il en résulte des chansons d’une singularité sans précédent. Il prouve que la musique populaire n’a pas besoin d’être adoucie et adaptée, mais peut être expérimentale, dure et détaillée – tout comme le monde avec toutes ses absurdités et ses nuances, que ce cynique positif capte en tant qu’observateur silencieux mais précis. 

Le jeune GReeeN, basé à Mannheim, rassemble autour de lui un nombre croissant de fans. Sa vision d’une musique qui fusionne reggae et rap dans le mélange de styles « Rappae » touche de plus en plus de gens, que ce soit sur Internet ou sur scène. Son album « Smaragd » est parfait pour l’été – et pour les apparitions dans les festivals d’été.

Mardi 28 juillet Angelique Kidjo / Support Moonlight Benjamin Rosenfelspark Lörrach 20 h

Angélique Kidjo, parfois appelée la diva la plus célèbre d’Afrique, est en fait tout sauf une diva. Née au Bénin, la lauréate du Grammy est devenu la voix de l’Afrique et, surtout, la porte-parole des femmes africaines. Sa musique pleine d’âme capture la beauté et l’endurance de ces femmes de son continent natal qui bravent les circonstances difficiles avec le sourire aux lèvres.

 Moonlight Benjamin combine les rythmes et les mélodies vaudou de son pays d’origine, Haïti, avec le blues rock, diffusé depuis les années 1970 jusqu’à nos jours. La prêtresse vaudou descend musicalement dans les profondeurs de la culture et de l’histoire d’Haïti et déploie toute la magie de l’héritage créole avec la puissance élémentaire du blues rock.

Mercredi 29 juillet Charlie Cunningham /Support  Lindsay Ferguson  Rosenfelspark Lörrach 20h

Le guitariste et auteur-compositeur-interprète britannique Charlie Cunningham fait fondre les cœurs avec sa musique intime, car le chanteur a déjà conquis une grande foule de fans dans la ville en tant que découverte sur « STIMMEN on Tour » 2015. Son album « Permanent Way », sorti en 2019, enrichit sa musique déjà très variée et doucement mélancolique de couleurs inattendues et d’une dynamique encore plus grande. C’est quelqu’un qui a gardé les pieds sur terre et qui parvient à être personnel dans ses textes, tout en laissant des espaces libres. Nous sommes heureux de pouvoir le découvrir en direct avec son groupe pour la première fois à STIMMEN 2020.

Les chansons de la Canadienne Lindsay Ferguson, qui vit en Suisse, sont comme une promenade pieds nus dans l’herbe : les douces mélodies du jardinier amateur passionné flattent, les paroles, riches en associations, sont un solide souterrain.  Lindsay Ferguson propose un mélange musical de folk, de country alternative et d’une pincée de hip-hop.

Jeudi 30 juillet Ida Nielsen & The Funkbots / Support Teresa Bergman Rosenfelspark Lörrach 20h

La Danoise Ida Nielsen ne ressemble pas à un groovemonster à première vue. Mais la bassiste funk l’est. Prince l’a reconnue lorsqu’il a découvert la jeune bassiste en 2010 et l’a immédiatement intégrée à son groupe. Le mélange stimulant de Funk avec des éléments de Hip-Hop et de Nusoul sur le nouvel album « time 2 stop worrying (bout the weird stuff) » a amené beaucoup de nouveaux fans au Funk. Et elle a déjà le statut de grande bassiste funk. 

La chanteuse Teresa Bergman est originaire de Nouvelle-Zélande et vit actuellement à Berlin. Avec son groupe, elle construit des ponts musicaux entre le folk, le funk et le jazz. Le FAZ le pense aussi : « Voix fantastique, chansons fantastiques. Juste comme ça. Elle vous époustoufle.

Vendredi 31 juillet Mayra Andrade / Support Taina Rosenfelspark 20h

Nous l’avions ratée pour cause de mauvais temps persistant , elle revient cette année. La voix de Mayra Andrade, décrite comme « une autre facette des îles du Cap-Vert », sonne comme épicée d’une pointe de poivre. Sa musique danse avec des couleurs éclatantes. Des rythmes veloutés et des mélodies concises soulignent l’exotisme de ses chansons. La musique révolutionnaire mais accrocheuse d’Andrade couvre le monde entier : le romantisme doux de l’Occident, la passion chaude du Sud, le reggae et la musique africaine. C’est ainsi que sonnent les musiques tropicales modernes en voyage.

La brésilienne Tania ne se sent vraiment à l’aise qu’en musique. Et pourtant, la couleur de ses chansons est nourrie par des influences, des impressions et des accents musicaux très différents de son pays d’origine. Ces différentes sources se retrouvent dans des chansons qui parlent de nostalgie sans effacer la réalité, qui expriment des rêves et qui, en même temps, tiennent compte des  événements quotidiens. Tainá emballe la vie dans toutes ses contradictions en des mélodies sensibles.

Samedi 1er août Shirley Davis & The Silverbacks / Support  Elie Sandberg  Rosenfelspark Lörrach 20h

Quelle que soit la scène où Shirley Davis entre avec  sa voix émouvante, la Souldiva captive immédiatement le public. Pendant son séjour en Australie, la chanteuse née à Londres était considérée comme la « diva de la soul australienne ». Quelques années en Espagne ont suffi pour lui valoir le titre de « reine de la soul d’Europe ». Avec son tube sensible et puissant, elle est une digne héritière du trône de l’âme et des icônes funk des temps passés.

Elie Sandberg parvient à combiner deux sphères musicales dans sa musique. D’une part, il y a l’auteur-compositeur-interprète, qui cultive le grand art de la narration émotionnelle dans ses chansons. D’autre part, les influences des airs folkloriques du monde entier chatoient. Ce qui en ressort est une musique agréable avec des « paroles hippies dippy », comme le dit Elie Sandberg.

Dimanche 2 août The Angelcy Rosenfelspark Lörrach 20h

Le sextuor autour de l’auteur-compositeur-interprète israélien Rotem Bar Or a réussi à développer un son très caractéristique. La formation the Angelcy est composée de trois hommes et trois femmes, qui jouent tous de plusieurs instruments et chantent également. Des émotions profondes, parfois tristes, forment l’univers musical-lyrique des chansons, qui sont amenées sur scène avec une énergie vitale, des instruments classiques, beaucoup de chant et des percussions appropriées.

 FESTIVAL STIMMEN

Partager cet article :