Les pièces de la saison Française du Théâtre de Bâle 2019/2020 sont avancées

Théâtre de Bâle Photo VB

Théâtre de Bâle ©VB

Tu te souviendras de moi de François Archambault mise en scène Daniel Benoin le mardi 29 octobre 2019 Schauspielhaus

Résumé : La mémoire d’Edouard, prestigieux professeur d’histoire à l’université, s’effrite. Ses souvenirs se mélangent. Le passé refait surface pour se confondre avec le présent mais Edouard, en bon professeur, même s’il oublie parfois où il est, n’oublie jamais une date ! Sa famille, ses étudiantes, son passé et l’avenir, tout est un peu brumeux pour lui, tout se mélange un peu et cela donne lieu à des rencontres poétiques. Entre rires et larmes, tu te souviendras de moi, nous raconte que même lorsque la mémoire s’efface, le principal reste. Patrick Chesnais nous livre une interprétation toute en tendresse de cet homme qui oublie qui il est mais pas ce qu’il est.

Distribution :Patrick Chesnais , fanny Valette, Nathalie Roussel, Frederic de Goldfiem , Emilie Chesnais
Mise en scène : Daiel Benoin
Adaptation : Philippe Caroit

Production: Arts Live Entertainment au Théâtre de Paris – Paris

Retour à Reims de Didier Eribon Mise en scène Thomas Ostermeier  le samedi 30 novembre 2019

Retour à Reims est un ouvrage autobiographique de Didier Eribon paru le 30 septembre 2009 chez Fayard. Après la mort de son père, Didier Eribon retourne à Reims, sa ville natale, et retrouve son milieu d’origine, avec lequel il avait plus ou moins rompu trente ans auparavant. Il décide alors de se plonger dans son passé et de retracer l’histoire de sa famille.Première partie du diptyque nommé Le cycle du retour avec La société comme verdict dans lequel Didier Eribon poursuit la pensée développée dans Retour à Reims. L’ouvrage a connu un très grand succès pour un essai sociologique, avec plus de 65 000 exemplaires vendus par Fayard en France en 6 ans mais surtout plus de 80 000 exemplaires écoulés en Allemagne en seulement 1 an et demi (sortie en 2017 en Allemagne). France culture le qualifie ainsi même de « best-seller sociologique »

Le metteur en scène berlinois Thomas Ostermeier cree en français Retour à Reims adapté du célèbre essai du sociologue Didier Eribon. Dans un studio d’enregistrement, une actrice, Irène Jacob,enregistre la voix off d’un documentaire. C’est une version cinématographique de Retour à Reims, l’essai de Didier Eribon, filmant l’auteur visitant sa mère et évoquant son enfance et son adolescence par un jeu d’archives et de réminiscences. Dans son livre, le sociologue français mêle confessions et analyse sociologique pour réfléchir ses retrouvailles avec sa ville natale et sa famille, après la mort de son père qu’il ne souhaitait plus voir, et sa découverte que ce n’était pas seulement son homosexualité qui avait déterminé sa fuite et sa vie mais aussi la classe sociale ouvrière dont il est issu. Cette confrontation avec son propre passé le conduit à réfléchir à cette double honte, sociale et sexuelle, et à travers elle aux angles morts de la société d’aujourd’hui: les mécanismes d’exclusion et la violence inhérente à la réalité d’une classe ouvrière auparavant communiste qui, oubliée par la gauche et privée de ses droits, a rejoint la droite populiste et le Front national qui seuls lui offrent encore une visibilité.

Au fur et à mesure du doublage du film, réalisateur, actrice et technicien sont renvoyées par le texte d’Eribon à leurs propres choix, à leur responsabilité d’artistes, à leur statut social comme à leur histoire personnelle.

Production de la version française: Théâtre Vidy- Lausanne au Théâtre de la Ville Espace Cardin – Paris/Production de la version allemande: Schaubühne Berlin, Manchester International Festival (MIF), Théâtre de la Ville, avec le soutien de Pro Helvetia

Le misanthrope de Molière mise en scène Peter Stein Vendredi 21 février 2020

Molière écrit Le Misanthrope « ou L’Atrabilaire amoureux » avec l’énergie d’un être révolté. Une fougue contre la trahison, contre les gens de la cour qui font et défont les réputations. En opposant à la vanité du monde l’amour absolu d’Alceste (Lambert Wilson) pour Célimène, Molière exprime une intransigeance, un idéalisme qui défieront le temps. Une pièce décrite par ses contemporains comme « le portrait du siècle », un chef d’œuvre. Faut-il fuir ce que l’on exècre et se retirer du monde ? Ou sommes-nous condamnés à composer avec nos semblables ?

Note du metteur en scène

Misanthropie et jalousie : cette combinaison fait de notre Alceste un « clown ». Il est touchant, nous comprenons ses sentiments . Les raisons de sa misanthropie peuvent aussi aujourd’hui nous plonger dans le désespoir. L’élégance des vers, le sarcasme et l’ironie des dialogues font de cette pièce la comédie classique pour l’éternité. Peter Stein

Production: Jean-Marc Dumontet Productions/JMD au Théâtre Libre – Paris

Avec :Lambert Wilson , Brigitte Catillon, Pauline Cheviller,Manon Combes, Patrice Dozier, Léo Dussollier, Jean-François Lapalus, Jean-Pierre Malo, Paul Minthe, Dimitri Viau

Bovary d’après le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert Mise en scène Tiago Rodrigues dimanche 3 mai 2020

Cette pièce s’inspire du réquisitoire et de la plaidoirie du procès intenté à Gustave Flaubert en 1857, ainsi que de son roman Madame Bovary : moeurs de province, et de sa correspondance, notamment avec Elisa Schlésinger.

Vous considérez que ce roman est une menace à l’État. C’est pour ça qu’il est immoral, Monsieur Pinard ? C’est pour ça que vous voulez l’interdire ? Mais les lois de l’État ne sont pas les lois de l’art. Nous ne pouvons pas jeter en prison tous les personnages qui ont commis des crimes. Si l’art ne montre que ce qui est bon, il n’y a pas de distinction entre le bien et le mal. C’est l’art qui ne montre que ce qui est bon, qui est véritablement immoral. Ce n’est même pas de l’art. M. Pinard, vous comprenez qu’il y a d’un côté les lois qui s’appliqueraient à vous et moi si nous commettions un crime et, d’un autre côté, la fiction. Si on bannissait toute la littérature qui montre le mal du monde, les bibliothèques seraient vidées.

Production: Théâtre de la Bastille – Paris

Les groupes scolaires bénéficient du tarif de CHF 10.–/ élève.

THEATRE DE BALE premieres 2019/2020

Programme complet de la saison 2019/2020 Théâtre de Bâle

Print Friendly, PDF & Email