Début de saison au Théâtre de Bâle samedi 14 septembre 2019

LES PREMIERES 2019/2020

Septembre 2019 aperçu

Samedi 14 septembre 2019  : première suisse sur la grande scène avec l’opéra révolutionnaire de Luigi Nono « Al gran sole carico d’amore » dans la production de Sebastian Baumgarten, sous la direction musicale de Jonathan Stockhammer. Un vaste programme de soutien intitulé « Rencontres avec Luigi Nono » accompagne cette production.

Vendredi 20 septembre 2019. Tilmann Köhler, qui a déjà mis en scène « Die schwarze Spinne » de Jeremias Gotthelf au Théâtre de Bâle, jouera  la pièce « Das grosse Heft » de Ágota Kristóf au Schauspielhaus.

Jeudi 26 septembre 2019. Avec la mise en scène de la pièce « Die Analphabetin » , une autre histoire d’Ágota Kristóf mise en scène par Barbara Luchner

Vendredi 27 septembre 2019 .Le metteur en scène Philipp Stölzl met en scène « Andersens Erzählungen », une pièce d’opéra commandée par le Theater Basel sur une musique de Jherek Bischoff et un texte de Jan Dvořák. La direction musicale de ce projet commun d’opéra, de théâtre et de ballet est assurée par Thomas Wise.

A partir de septembre 2019 . Au Monkey Bar, à partir de septembre, les artistes de la série « grrrls grrrls grrrls grrrls grrrls grrrls » aborderont les thèmes de l’égalité et de l’identité sexuelle. Samedi 21 septembre 2019, la réalisatrice Katrin Hammerl commencera par suivre les traces de la féministe suisse Iris von Roten dans un décor scénique intitulé « Et tout pour une femme ? Même jour , « Unforgettable »  concert  dans le foyer de la grande scène.

La saison française du Théâtre de Bâle :

Théâtre de Bâle Abo Français

Théâtre de Bâle Abo Français

Mardi  29.10.2019, Tu te souviendras de moi, Schauspielhaus

Samedi 30.11.2019, Retour à Reims, Schauspielhaus

Vendredi 21.2.2020, Le Misanthrope, Schauspielhaus

Dimanche  3.5.2020, Bovary, Schauspielhaus

 

 

 

Octobre au Théâtre de Bâle

Jeudi 3 octobre 2019, la première de « Durcheinandertal », d’après le roman du même nom de Friedrich Dürrenmatt et mis en scène par Anne-Kathrine Münnich, aura lieu dans le foyer du Schauspielhaus.

Jeudi 17 octobre 2019 opéra « Il barbiere di Siviglia » (Le Barbier de Séville), mis en scène par Kirill Serebrennikov, sera créé sur la grande scène . David Parry, spécialiste de Rossini, est le directeur musical de cette nouvelle production pour Theater Basel. La soprano russe Vasilisa Berzhanskaya, qui a déjà fait sensation au Théâtre de Bâle dans le rôle-titre de l’opéra « La Cenerentola » de Rossini, reviendra au Théâtre de Bâle dans le rôle de Rosina. L’Orchestre symphonique de Bâle joue.

Vendredi 18 octobre 2019 .L’auteure suisse Darja Stocker combine les thèmes de l’engagement et de la légion étrangère dans sa dernière pièce « Cent ans de pleurs ou cent bombes lancées », une commande du Theater Basel. La première aura lieu sur la petite scène et sera mise en scène par le metteur en scène Franz-Xaver Mayr, qui a déjà joué « Romulus the Great » de Friedrich Dürrenmatt au Theater Basel.

Samedi 19 octobre 2019. Pour la première fois, le réalisateur polonais Michał Borczuch travaille au Théâtre de Bâle et présentera son interprétation du «Der standhafte Prinz» de Pedro Caldéron de la Barca au Schauspielhaus . La première de la nouvelle traduction de Susanne Lange aura lieu dans le cadre du festival CULTURESCAPES. CULTURESCAPES ouvrira le samedi 5 octobre sur la grande scène avec le spectacle « Hymne an die Liebe », une production chorale de Marta Górnicka.

Le samedi 19 octobre 2019 également, le ballet « Carmen », chorégraphié par Johan Inger, reprendra sur la grande scène. Il sera interprété par l’Orchestre symphonique de Bâle sous la direction de Thomas Herzog. Chorégraphie du  Ballett Theater Basel.

Mardi 1er octobre 2019. Les chanteurs de l’Opéra Studio OperAvenir donneront leur « Concert Portrait » sur la petite scène . La direction musicale sera assurée par le directeur d’OperAvenir, Stephen Delaney.

Le mardi 22 octobre 2019 et le mercredi 23 octobre 2019, la master class d’OperAvenir aura lieu sur la Petite Scène et cette année, la mezzo-soprano Anne Sofie von Otter donnera la master class sur le lieu où sa carrière a commencé : le Théâtre de Bâle.

La Série française débute le mardi 29 octobre 2019 au Schauspielhaus avec la production « Tu te souviendras de moi » de François Archambault dans la production de Daniel Benoin.

Des nouvelles pêle-mêle :

Les 25 et 26 septembre 2019, le Ballett Theater Basel se produira à l’opéra israélien de Tel Aviv avec sa production à succès « Tewje » dans la chorégraphie du directeur de ballet Richard Wherlock. L’occasion de l’invitation est la célébration du 70e anniversaire des relations diplomatiques entre Israël et la Suisse.

A partir de la saison 2020/2021 Benedikt von Peter sera le futur directeur artistique du Théâtre de Bâle . Nouvelle équipe : Anja Dirks, Inga Schonlau, Antú Romero Nunes et Jörg Pohl dirigeront la division des comédiens du Théâtre de Bâle en équipe de quatre à partir de la saison 2020/2021.

Le contrat de Richard Wherlock comme directeur de ballet au Theater Basel est prolongé jusqu’à la saison 2021/22. Benedikt von Peter : « Je suis ravi de travailler avec Richard Wherlock et son entreprise, qui fêtera ses 20 ans à Bâle en 2021 ».

Le costume de Vanessa Rust pour « Tartuffe oder Das Schwein der Weisen » de PeterLicht au Theater Basel a été nommé costume de l’année 2019 dans le sondage de la critique du magazine Theater heute.

L’acteur Max Rothbart a reçu deux nominations pour son rôle Cléante dans « Tartuffe oder Das Schwein der Weisen » en tant que meilleur artiste de la relève, Florian von Manteuffel en tant qu’Orgon comme meilleur acteur.

L’actrice Linda Blümchen, qui répète actuellement au Théâtre de Bâle dans la production de Philipp Stölzl « Andersens Erzählungen » (Histoires d’Andersen), a également été nommée Jeune actrice de l’année pour son rôle d’Abigail dans la production « Hexenjagd » de Robert Icke (Witch Hunt).

Le metteur en scène Thom Luz, qui présentera son premier opéra au Théâtre de Bâle cette saison, a été nominé pour son œuvre «The Girl from the Fog Machine»pour la production de l’année.

Le metteur en scène Franz-Xaver Mayr, qui répète actuellement la première de « Hundred Years of Weeping or A Hundred Bombs Throwing » de Darja Stocker et Mohamedali Ltaief au Theater Basel, a été nommé meilleur jeune artiste, tout comme la metteure en scène Claudia Bosshard Best Young Artist. Elle présentera la première mondiale de « Hier ist noch noch alles möglich » de Gianna Molinari au Théâtre de Bâle.