A Belfort , Le théâtre le GRRRANIT rugit de plaisir à l'idée de retrouver son public

Théâtre Le Granit scène nationale Belfort Photo VB
Théâtre Le Granit scène nationale Belfort ©VB

Entretien avec Eleonora Rossi directrice du théâtre le Grrranit à Belfort depuis décembre 2019

VB : bonjour Eleonora , vous avez accédé il y a quelques mois à la direction du théâtre Le Grrranit à Belfort . Quelle est la mission spécifique d’un théâtre estampillé scène nationale tel que le Grrranit ? 

ER : Il existe 71 scènes nationales en France . Elles ont été créées pour diffuser de la création contemporaine sur l’ensemble du territoire français avec l’objectif de soutenir cette même création contemporaine locale , régionale , nationale , pluridisciplinaire . Cela inclut le théâtre , la danse , la musique, le cirque , l’humour , sans donner de primauté à l’un ou l’autre . Nous avons aussi un rôle de co-producteurs et de diffuseurs . Les artistes peuvent créér dans nos murs s’ils sont en résidence mais ils peuvent aussi être associés ou simplement soutenus.  Ensuite , nous les aidons à diffuser leur  travail .

VB : quelle sera votre empreinte personnelle ou votre fil rouge ?

ER : chaque directeur( trice) de théâtre a son propre projet. Pour le Grrranit , ces dernières vingt années , le théâtre primait dans la programmation, le Grrranit a d’ailleurs contribué à faire connaître des pointures comme Jean-Lambert-Wild ou encore Jean-Luc Lagarce. Dans mon projet , j’ai voulu tenir compte de cette donnée historique , j’ai donc maintenu l’identité du théâtre tout en l’ouvrant à l’Europe. L’idée directrice est de convier un théâtre européen dans la langue originelle. D’autre part ,  les créations de nos voisins suisses et allemands seront intégrés à notre programmation . Par exemple , j’ai imaginé une section que j’appellerai Le Leckerli  pour intégrer la création suisse.

VB : avez-vous déja passé des accords avec des institutions culturelles suisses ?

ER : oui , nous allons notamment faire venir pour la première fois à Belfort le Ballet du Théâtre de Bâle pour une chorégraphie déja incluse dans le programme de la prochaine saison . Nous allons même plus loin car nous envisageons de recevoir en Juillet des danseurs de la compagnie de Richard Wherlock pour proposer des moments de danse au public . C’est quelque chose que nous sommes en train de mettre en place. Nous aurons aussi le  suisse Philippe Saire et sa pièce Engels in America que j’ai vue à Genève .  

VB : et comment se profile la prochaine saison ? 

ER : nous sommes déja bien avancés mais il faut dire que la crise du Covid a décalé pas mal d’initiatives , par exemple , un lien que j’ai enclenché avec l’Allemagne à Heidelberg qui ne sera peut-être pas encore effectif cette saison. Parmi les initiatives , j’ai décidé également de créér un club des spectateurs du Grrranit que j’ai nommé La Tribu avec lequel nous organiserons des voyages culturels, créer des liens . Vous l’aurez sans doute également remarqué , le Granit a gagné deux r et ce n’est pas anodin : il s’agissait de faire un clin d’oeil au célèbre lion de Belfort . Ce nouveau graphisme sera désormais présent sur toute la documentation du théâtre en commençant par la nouvelle plaquette , les flyers , les adresses mail etc… Nous serons aussi beaucoup plus présents sur les réseaux sociaux et allons beaucoup travailler la communication du théâtre pour en montrer le dynamisme et le potentiel créatif . 

Pour ce qui concerne la programmation elle-même , je vais accorder une place bien plus importante à la musique , classique notamment et , pour la première fois , le RAP occupera la scène comme le genre le mérite. Il y a des rapeurs régionaux extraordinaires qui viendront au Grrranit. Il y aura aussi du funk , du jazz ( voir Erik Truffaz dont le concert est reprogrammé ) . Nous incluons aussi le cirque au programme et l’humour . Je vais d’ailleurs créér une nuit de l’humour  mais d’autres évènements aussi. 

Il y aura pour la prochaine saison des créations en nos murs , par exemple Stanislas Nordey viendra préparer sa prochaine création chez nous. Pour la danse , je privilégie les grands groupes ; à Belfort nous avons le Centre Choregraphique National , le Grrranit se charge d’en proposer  les productions. J’ai également décidé de développer les Arts numériques qui étaient un peu le parent pauvre jusqu’à présent.  La Galerie ( entrée du théâtre plus une salle en sous-sol )  sera davantage exploitée pour mettre en avant les arts visuels aux bons soins de Pierre Soignon . Jeudi c’est Galerie , le  RV  des arts visuels . C’est une première ! Nous inviterons un public resteint à dîner avec l’artiste , une dizaine seulement . La galerie devient un élément -clé du théâtre , nous avons également décidé d’éditer des catalogues pour valoriser le travail des artistes présentés à la Galerie. 

VB : aurions-nous quelques révélations sur le contenu de la prochaine saison ?

ER : je ne veux pas tout raconter avant la sortie de notre plaquette mais je peux vous donner un ou deux scoops . Nous aurons Les Parents terribles de Cocteau , pièce revue par Christophe Perton avec Charles Berling ( à la tête du Théâtre Le Liberté Toulon ) et  Muriel Mayette-Holtz ( directrice du théâtre de Nice TNN) . Cette pièce culte n’a pas été donnée depuis 40 ans , elle le sera chez nous à deux reprises avec un public réduit car nous donnons priorité à la sécurité , même à outrance pour que l’ensemble du protocole de protection soit validé . En l’état actuel des choses , la vraie reprise ne se fera qu’en octobre . Ce que je peux aussi annoncer , c’est la venue d’Alex Lutz en compagnie de …son cheval ( Youpi ! NDA ) .Nous aurons une création mondiale de musique classique et arts numériques associés qui s’appellera Cartographies du coeur . L’un de nos artistes associés Pierre Thilloy ,est le compositeur qui a créé chaque jour du confinement une partition qu’il a envoyée aux musiciens de l’Orchestre symphonique de St Dié des Vosges . Il en sortira une oeuvre rassemblant ces partitions quotidiennes qui seront jouées au Grrranit et avec lesquelles seront mixés les battements de coeur du public . Sa dernière video en ligne fait intervenir un DJ , ça promet d’être original. Nous présenterons cette création en novembre. Les autres artistes associés , les 18 comédiens du  Ring Theatre viendront avec la pièce Edouard II . Egalement associés une compagnie des Arts de la rue , Tricylique Dol.

VB : quelle est la capacité du théâtre en terme d‘espace scénique ?

ER : outre la scène centrale dédiée au théâtre en particulier , nous disposons  d’une autre très grande salle de 800 places , la Maison du Peuple où se produiront le Ballet National de Lorraine ou le Ballet de Bâle. Nous avons également la Coopérative , 300mètres carrés  pour 120 places avec configuration libre mise à disposition pour les résidences, sans compter le foyer et la salle de danse . Tout cela fait l’effet d’une ruche artistique très dynamique. Nous y proposerons aussi des masterclass de metteurs en scène de générations différentes, Jean-Pierre Vincent ,  Alain Françon  car le théâtre de demain ne se construit pas sans le théâtre de ceux des années 70 , 80 ; pas de jeunisme , il faut croiser les talents au-delà des générations . Et croiser les genres , ne pas cloisonner . C’est ainsi que nous soutenons aussi les théâtres privés locaux comme par exemple , le théâtre de marionnettes , fleuron de la famille Lang depuis 30 ans dirigé par Antonin Lang aujourd’hui et dont nous proposerons les spectacles ici au Grrranit .

VB : merci Eleonora et à très bientôt , peut-être entre  le 1 er et le 11  juillet pour rallumer la lumière avec le théâtre Le Grrranit de Belfort 

 

Théâtre Le Granit scène nationale Belfort ©VB
Partager cet article :

Évènements pour la semaine du 21 septembre 2020

Navigation des événements de la semaine

Loading Events
lun 21
Aucun événement aujourd'hui
mar 22

Abd Al Malik Filature de Mulhouse

22 septembre / 20 h 00 min - 21 h 00 min
mer 23

BAKARRA-Art is a Changer Maker

23 septembre / 19 h 00 min - 21 h 00 min

Abd Al Malik Filature de Mulhouse

23 septembre / 20 h 00 min - 21 h 00 min
ven 25

Concert Yumi Ito Orchestra Jazzoffbeat

25 septembre / 20 h 15 min - 21 h 30 min

Concert Yumi Ito Orchestra Jazzoffbeat

25 septembre / 21 h 45 min - 23 h 00 min
sam 26
dim 27
Aucun événement aujourd'hui