Les bons films à l’affiche du Kultkino Bâle

 Au Kultkino , tous les films sont présentés en VO

Sélection liste non exhaustive

*****Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitmann et Elea Gobbe Mevelec 14h15 sauf jeudi 13h45 et 21h 

Nous sommes à l’été 1998 à Kaboul sous le règne des talibans. Les femmes y sont néantisées sous leur tchadri , la ville est en ruine sillonnée par d’énormes 4X4 lancés à vive allure transportant leurs passagers en arme,  bande hurlante et pétaradante , si ridicule qu’elle pourrait en devenir risible, sauf que rien ne peut prêter à rire dans cette brillante réalisation à 4 mains , ouvrage transitif dont l’image est confiée à la jeune dessinatrice d’animation Elea Gobbé-Mevellec , au pinceau pour donner vie au talibanisme en Afghanistan fin des années 90. Elle réalise ici son premier long-métrage après avoir animé les personnages de Joann  Sfar dans Le Chat du Rabbin ou ceux d’Ernest et Celestine deBenjamin Renner.

Le film a été projeté en avant-première au Festival du Film Français d’Helvetie en présence d’Elea Gobé Mevelec . Voir l’article

****Portrait d’une jeune fille en feu De Céline Sciamma Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami dès jeudi 5 décembre 18h20

Le Kultkino a reçu la réalisatrice Celine Sciamma pour présenter son film en octobre. 1770. Une histoire d’amour de l’art , de l’art de l’amour ou d’amour tout court : Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde. Voir l’article Céline Sciamma.

Mon chien stupide De Yvan Attal Avec Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, Eric Ruf düs jeudi 5 décembre 12h15

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer.

*****Baghdad in my Shadow de Samir avec Kerry Fox, Ken Bones, Felix Scott, Daniel Adegboyega, Maxim Mehmet, Hazel O’Connor, Farid Elouardi, Helen Bradbury dès le 5 décembre 14h10 20h30 sauf jeudi 21h

Dans «Baghdad in my Shadow», le réalisateur suisse Samir lie les destins d’Irakiens exilés à Londres dans un thriller palpitant. Au Café Abu Nawas, se rencontrent le poète exilé Taufiq, la jeune architecte Amal, et Muhanad l’informaticien homosexuel . Samir aborde les trois thèmes tabous  du monde arabe «L’athéisme, la libération des femmes et l’homosexualité: des sujets dont personne ne veut parler». J’ai eu la chance de voir le film au Festival du Film Français d’Helvétie à Bienne ( voici l’article ) , il sera présenté à Bâle dans le cadre du Frauenstark Film Festival ( du 24 novembre au 5 décembre ) en présence de Samir , je vous conseille très vivement de profiter de sa présence le 28 novembre à 18h30.

*****La belle époque de Nicolas Bedos avec  Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier dès jeudi 5 décembre 14h10 18h20

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour…

Festival Films de femmes / Frauenstark du 24 novembre au 5 décembre 2019

Afin de sensibiliser le public à la situation des femmes dans le monde, IAMANEH Suisse a lancé le festival du film « Frauenstark !

Les images diverses et inspirantes des femmes n’ont souvent pas la place qu’elles méritent au cinéma. Et ce, malgré le fait que des ouvrages novateurs sur des journalistes courageux, des super-héros rêveurs et des activistes passionnés d’art sont publiés chaque année. IAMANEH Suisse a remarqué cette lacune et a donc lancé le festival du film « Frauenstark ! 2016 ». L’accent est mis sur les perspectives et les réalités enrichissantes des femmes du monde entier. Le festival du film « frauenstark ! » propose des événements de soutien pour certaines productions cinématographiques. La modératrice Melanie Winiger, le réalisateur Samir, la rappeuse Sister Fa et d’autres invités passionnants donneront un aperçu approfondi des thèmes des productions cinématographiques respectives lors de différentes soirées.

 Au Kultkino , tous les films sont présentés en VO

KULTKINO PROGRAMME COMPL

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

cinq + quatre =