Exposition Or & Gloire – Dons pour l’éternité jusqu’au 19 janvier 2020

Le Musée historique de Bâle présente une grandiose exposition qui sera le point culminant du millénaire de la cathédrale de Bâle. Elle a été réalisée en collaboration avec le Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge à Paris, où l’antependium en or du trésor de la cathédrale de Bâle est aujourd’hui conservé. L’exposition du Musée historique de Bâle sera présentée du 11 octobre 2019 au 19 janvier 2020 au Kunstmuseum Basel.

Cette vaste exposition déploie un panorama d’histoire culturelle comprenant le règne et la culture du dernier empereur ottonien selon de multiples perspectives. Des prêts précieux de collections privées ou publiques d’Europe ou des Etats-Unis révèlent l’importance centrale d’Henri II et de ses «dons en or» pour la ville de Bâle et la région des Trois-Pays.

Une riche sélection de somptueuses pièces médiévales provenant des centres culturels de l’empire ottonien ainsi que des trouvailles archéologiques de la région de Bâle contextualisent la consécration de la cathédrale et l’«heure de gloire» de la ville. En outre, l’exposition illustre le mode de vie autour de l’an mille, les relations entre Bâle et le royaume de Bourgogne, les liens entre le souverain et l’Eglise et le culte de l’empereur et de son épouse Cunégonde, tous deux canonisés par la suite.

Le devant d’autel en or constitue une des attractions principales de l’exposition. En effet, après des décennies, il revient pour la première fois temporairement de Paris à Bâle – son lieu de destination initiale.

Bâle et Henri II – le contexte

La cathédrale de Bâle a été consacrée le 11 octobre 1019 en présence de l’empereur Henri II (1002– 1024). Cet acte mettait un point d’orgue à un processus marquant pour la région du Rhin supérieur: le passage de Bâle de la domination bourguignonne à celle du roi allemand de Francie orientale en 1006.

Henri II et ses successeurs pourvurent l’évêque de Bâle de nombreux biens et privilèges. L’évêque devint ainsi le plus puissant prince de la région. Par la suite, la petite ville rurale de Bâle, située au coude du Rhin, évolua rapidement en une métropole urbaine. Cela se montre dès la seconde moitié du XIe siècle, avec la construction d’un rempart autour de la ville et plus tard par de plus riches précieuses trouvailles archéologiques datant de l’époque. Ces événements constituent le fondement du développement, de la structure et de l’essor de la région trinationale du Rhin supérieur.

Les précieux cadeaux de l’empereur – les dons d’Henri II – constituèrent la base du trésor de la cathédrale, qui devint au cours des siècles l’un des plus importants trésors religieux en Suisse. Les événements politiques autour de 1019 constituèrent la base de la domination des évêques sur la ville et le développement de leur domination dans la région du Rhin supérieur et du Jura, dont la ville profita également. Les bienfaiteurs de la ville, Henri II et son épouse Cunégonde, restèrent ancrés dans la mémoire de la ville et leur culte fut renforcé par leur canonisation en 1146 respectivement 1200. La croissance de cette vénération à Bâle et leur importance politique pour la ville concluent cette spectaculaire exposition.

Historisches Museum Basel // Steinenberg 4 // Postfach // CH-4001 Basel T +41 61 205 86 00 // T direkt +41 61 205 86 25 // hmb.ch

L’exposition – Thèmes

Les thèmes suivants sont traités dans l’exposition:

–                L’Europe vers l’an 1000 et un aperçu archéologique du mode de vie à Bâle à cette époque

–                Le transfert de Bâle du royaume de Bourgogne à la domination d’Henri II

–                Les souverains ottoniens et en particulier le règne d’Henri II

–                Les liens entre le souverain Henri II et l’Église

–                Henri II en souverain investi par la puissance divine

–                Art et culture à l’époque ottonienne

–                La consécration de la cathédrale de Bâle en 1019 et les dons d’Henri II

–                Les impacts ultérieurs d’Henri II à Bâle

Les objets

–                Les objets présentés ont été prêtés depuis la Suisse, les États-Unis, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Vatican.

–                Toute une somptueuse palette de l’art ottonien est présentée: enluminures, orfèvrerie, sculptures sur ivoire, reliefs, bronzes.

–                Ces objets exceptionnels sont contextualisés par la présentation de sources historiques importantes (actes, monnaies, sceaux, etc.).

–                L’antependium en or et la croix d’Henri II, les deux seuls de ses dons conservés aujourd’hui, constituent une des attractions principales de l’exposition.

Des chercheurs de l’université de Bâle mettent le trésor de la cathédrale disponible sous forme numérique, en collaboration avec le Musée historique de Bâle. Les résultats servent de base à un projet interdisciplinaire sondant les chances et possibilités de procédés assistés par ordinateur dans les sciences humaines et culturelles. En outre, les résultats seront accessibles pour le public. Un nouvel accès sera ainsi donné aux objets qui accompagnent l’histoire de Bâle depuis un millénaire. Lien vers le site web : www.muensterschatz.ch

À l’occasion de l’exposition paraît un catalogue scientifique abondamment illustré: Gold & Ruhm – Kunst und Macht unter Kaiser Heinrich II., Hirmer Verlag, Munich, éd.: Marc Fehlmann / Michael Matzke / Sabine Söll-Tauchert, 24 x 27 cm, relié, ISBN: 978-3-7774-3404-9

Une exposition du Musée historique de Bâle au Kunstmuseum Basel 11 octobre 2019 – 19 janvier 2020, Kunstmuseum Basel | Neubau

Pour plus d’informations:

Musée historique de Bâle: Andreas Mante, responsable communication Musée historique de Bâle, andreas.mante@bs.ch, +41 61 205 86 25

Kunstmuseum Basel: Karen N. Gerig, responsable communication Kunstmuseum Basel, karen.gerig@bs.ch, +41 61 206 62 80

Un catalogue scientifique et richement illustré paraît en allemand à l’occasion de l’exposition : Gold & Ruhm – Kunst und Macht unter Kaiser Heinrich II., Hirmer Verlag, Munich.

Le Musée historique de Bâle est l’hôte du Kunstmuseum Basel Neubau

Kunstmuseum Basel | Neubau, St. Alban-Graben 20, 4052 Bâle

Partager cet article :